Margaux Keller est designer produit/mobilier et architecte d'intérieur.
Après cinq ans d' études en design à l'école ENSAAMA Olivier de Serres puis à l' école Boulle, elle obtient en 2010 un diplôme de design produit et d'architecture intérieure avec les félicitations du jury pour le projet Design(sans)vergogne. Elle se forme par la suite sur les bancs de l'agence Philippe Starck, aux côtés de Eugeni Quittlet.
En 2011, elle est sélectionnée pour faire partie de l'équipe de design de la Fabrica, centre de recherche en communication du groupe Benetton. Elle y reste un an, sous la direction artistique de Sam Baron, dessinant des pièces pour des galeries, des musées, pour la marque Benetton, etc.
En 2012, Margaux Keller fonde son studio de design à Marseille et développe des partenariats très variés : Yves Saint Laurent Beauté, Roche Bobois, La Redoute Intérieurs, Habitat, SIA Home Fashion, CFOC concept store, Vista Alegre, KparK, agences de luxe, éditeurs, La Monnaie de Paris, etc.

 Margaux Keller travaille aujourd'hui sur de nombreux projets de design global : aménagement d'espaces, architecture intérieure, scénographies, : commerces, bureaux, appartements, villas...


Margaux Keller est une designer  qui fait partie de ceux qui pensent qu’ aujourd’hui le design n’est plus confiné dans un système binaire «fonctionnalité & esthétique» mais qu’il existe et qu’il doit exister une troisième dimension à la conceptualisation d’un Objet au sens large du terme ou d’un espace : l’émotion.

À l’heure où la production d’objets ne ralentit pas au contraire : comment justifier le rôle de celui qui en est à l’origine, le designer ?

Au délà de son activité principale de designer produit, Margaux Keller est enseignante dans une école de design, elle explique dès la première minute de présentation à ses élèves que contrairement à ce que proclament les magazines de décoration  «le design n’est pas un style, c’est une pratique.» On ne dit pas «c’est design» devant un objet comme on ne dirait pas non plus «c’est peinture» devant un tableau ! Le design est avant tout une façon de penser une finalité et un moyen d’y parvenir.

Margaux Keller aurait voulu être sociologue si le design n’avait pas été une passion depuis ses 13 ans : en effet il lui paraît fondamental de pouvoir analyser nos modes de vies, nos habitudes au quotidien, nos coutumes, nos us passés, afin de penser l’Objet. Il est nécessaire aujourd’hui de produire au service du destinataire, en mettant à mal tous les archétypes et idées préconçues souvent très imprégnés et utilisés tel que sans autre forme d’analyse. Par exemple lorsque elle pense le salon de Coiffure LE COIFFEUR livré à Marseille en 2014, Margaux Keller se pose la question « à quoi devrait ressembler un espace où l’on vient se faire coiffer ? Quels seraient les fondamentaux à respecter ?» À ça elle répond par un espace de 100m2 en front de mer, qui replace le besoin d’intimité et de bien-être au coeur de l’équation : des meubles coiffeuses en alcôve, une cabane à shampoing qui protège des regards, des couleurs en clin d’oeil à la zone dans laquelle s’implante l’espace : le Sud. Dans une démarche de design global, la designer a dessiné le projet dans sa totalité : des éléments architecturaux au mobilier en passant par la façade, etc. afin que la finalité prenne tout son sens.

Son travail est souvent qualifié de féminin, ce qui rejoint la nécessité pour Margaux Keller de susciter de l’émotion par son design : faire sourire, travailler sur la mémoire collective, à la façon d’une madeleine de Proust.

Comment dessiner l’objet ou l’espace pour créer de l’attachement et faire en sorte qu’il dure dans le temps et ne soit pas obsolète ?
Élégance, décalage et poésie restent ses trois mots d’ordre quand il s’agit de finaliser un dessin.

.................................................................

 

Margaux Keller is a french designer and interior architect.

She was born in 1987 in Geneva, Switzerland.
In 2010 she graduated with a special jury mention in Product design and Interior architecture from the ancestral Ecole Boulle, Paris.
  Through the products she creates, she wants to suprize people by playing with everyday codes, analyzing different social behaviors and habits. She is looking for the unexpected and a touch of humour in design, and particularly enjoys working with craftmen, ebenists, ceramists, glass blowers and other material experts.

In 2011, she was selected to be product designer for Fabrica, Italy,Benetton group communication research centre.

She is currently freelancing for her self as a product and space designer for brands   such as Yves Saint Laurent Beauté, Roche Bobois, La Redoute, Habitat, CFOC concept store, Editors and galleries, etc., designing spaces for private and public spaces (shops, offices, flats, villas, etc...)

 

Photo credit Inside Closet